Leo Golf - шаблон joomla Новости

Galerie Photos

videotheque

AGENDA

« Mars 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

LE CENTRE D'ACCUEIL

centre-accueil-cnra

Réseaux sociaux

Horticulture dans le bassin arachidier : le PAPSEN partage les résultats de ses études socio-économiques

papsen 2Le PAPSEN (Programme d’Appui au PNIA Sénégal) a tenu, à Bambey, un atelier de restitution d’études socio-économiques sur l’horticulture dans le bassin arachidier en mettant le focus sur la contribution de la recherche en sciences sociales.

L’étude, menée par le Bureau d’Analyses Macro-économique (BAME) de l’ISRA et le CNRA-IBIMET d’Italie, a prêtée une attention particulière aux questions liées à l’approvisionnement en semences, la maitrise de l’eau avec le système goutte à goutte, l’organisation et la gestion des périmètres horticoles, la durabilité de ces périmètres et la commercialisation, entre autres. Il s’est agi de « partager les résultats obtenus, les acquis et les enseignements en vue de mieux appréhender les limites constatées et les nouveaux défis qui se posent au projet et aux différents partenaires ».

Abordant la question de la pérennisation du système goutte à goutte dans les périmètres maraichers, Yacine Ngom du BAME, coordonnateur du volet socio-économie du PAPSEN, s’est focalisée sur les aspects techniques, économiques et de gestion du système d’irrigation qui sont à la base de l’échec ou du succès de l’innovation.  Et les résultats « montrent que l’inadaptation de la technologie est le principal frein à la pérennisation. Cependant, une technologie adaptée doit s’accompagner de facteurs économiques favorables et d’un système organisationnel performant ».

Lire la suite...

Projet SIIL : une vingtaine d’éleveurs formés en différentes techniques

siil2017Plus de vingt (20) éleveurs en majorité des femmes, venus des régions de Thiès, Louga et Diourbel, ont bénéficié, du 27 au 28 Décembre 2016, d’une formation en conservation du fourrage et traitement de paille à l’urée, assurée par l’ANCAR qui est en charge de ce volet dans le projet.

« A un moment donné de l’année après l’hivernage, les éleveurs rencontrent d’énormes difficultés pour nourrir leur bétail alors qu’on sait que, pendant l’hivernage, il y a énormément de paille et de disponible alimentaire qui pouvait être vulgarisé et conservé pour servir d’aliment » informe Mme Dièye Aminata Mbengue, Directrice de l’ANCAR Zone des Niayes. Une réalité confirmée par  des recherches menées par l’ISRA et qui ont montré que près de 65% du disponible fourrager est perdue, chaque année, faute de conservation par l’effet du vent, des feux de brousse, et du piétinement des animaux, entre autres.

Lire la suite...

Mil à double usage : le management du SIIL satisfait des activités de terrain

siilUne équipe du programme Sustainable Intensification Innovation Lab (SIIL) de l’Université de Kansas aux Etats Unis a visité les réalisations du projet, quelques mois après son démarrage. Mme Jane Mindolf et Jackarie Stewart se sont rendus à Nioro et Bambey pour voir l’état d’avancement des activités de terrain.

A Nioro comme à Bambey, Dr Aliou FAYE, Coordonnateur National du projet, et son équipe, ont fait parcourir à leurs hôtes les parcelles d’expérimentation et de démonstrations.  1ere étape, l’essai de sélection de mil, dirigé par Ousmane SY du CNRA de Bambey, avec 2 variétés (Thialack 2 et Souna 3) et 3 accessions pas encore homologuées mais déjà utilisées par les paysans. Il s’agit, informe Aliou Faye, «de voir, dans chaque contexte agro-écologique, quelle est la variété la plus adaptée et essayer de faire la promotion à travers le projet.

Lire la suite...

Les étudiants en Master de l’ENSA à l’école du CNRA

ensa-isra-promoUne vingtaine d’étudiants en Master de l’Ecole Nationale Supérieure d’Agriculture (ENSA), accompagnés de leurs encadreurs, ont visité les parcelles de démonstration et d’essais variétaux du CNRA de Bambey.

Cette visite entre dans le cadre de la formation des étudiants  qui sont venus pour «une immersion en milieu réel et une opportunité d’échange avec les chercheurs ; et ça leur permet de voir quels sont les travaux et les programmes qui se font et discuter sur les perspectives de stage et d’insertion » informe Dr Talla Guèye, Directeur de la Recherche à l’Université de Thiès et Enseignant – chercheur à l’ENSA. Ainsi, les étudiants se sont frottés avec le milieu réel et ont visité un programme de sélection mil dans le cadre d’un cours de sélection en 4e année. Occasion saisie pour échanger sur les modalités de croisement du mil, de développement d’un hybride et d’une ligné, par exemple, histoire de croiser ce qu’ils ont vu sur le terrain par rapport au cours.

Lire la suite...

PARTENARIAT : KOPIA évalue les projets arachide et riz du CNRA

partenariat-isra kopiaUn atelier d’évaluation et de partage des résultats de recherches des projets arachide et riz financés par KOPIA s’est tenu les 28 et 29 Septembre au CNRA de Bambey. Il a réuni les différents acteurs concernés, des chercheurs aux producteurs, en passant par les techniciens.

 

D’emblée, le Directeur du CNRA s’est « félicité de l’apport de KOPIA qui aide grandement la recherche de l’ISRA à travers les projets financés pour l’arachide, le riz et l’oignon ». Et le Dr Mbaye DIOP de saluer la présence de producteurs partenaires,  au vu de la nécessité de partager les résultats avec les futurs bénéficiaires dont certains disposent de parcelles de démonstration de variétés d’arachide.

Le Directeur de KOPIA a, pour sa part, réaffirmé la détermination et l’engagement de son organisation à « accompagner l’ISRA à mettre en œuvre des projets afin de participer, activement, au développement de l’agriculture au Sénégal avec une orientation vers la production de semences de qualité et de grande productivité ».

Lire la suite...