Leo Golf - шаблон joomla Новости

Séchage et stockage des produits post-récoltes : le FPL/ Maïs arme les producteurs des départements de Vélingara et Kolda

L’équipe du projet « Food Processing Lab (FPL) / Maïs » a sillonné, du 12 au 14 mai 2018, les zones cibles des départements de Vélingara et Kolda pour procéder à des cérémonies d’ouverture des sacs PICS conserves avec du maïs apresCes cérémonies ont servi à l’évaluation des leçons apprises par les quinze (15) producteurs qui ont été choisis par leurs pairs pour les essais de démonstration suite à leur formation sur le séchage et lestockage du maïs. De Mampatim (departement de Kolda) à Saré Coly Sallé (département de Vélingara) en passant par Kounkané (département de Vélingara), les producteurs ont montré une bonne maitrise des techniques de séchage (avec l’utilisation des hygromètres) et de stockage des produits post-récoltes. Partout, des grains secs et bien conservés pendant quatre (4) mois avec l’utilisation de la technologie hermétique des sacs PICS sans produits chimiques ont été montrés. Le public, venu nombreux au niveau de tous les sites, a pu constater la grande différence avec les grains non conservés avec les sacs pics et donc, victimes d’attaques. De quoi convaincre tout un chacun de la nécessité de l’utilisation de la technologie surtout dans une zone où « on a une forte production de maïs et d’autres céréales avec malheureusement de nombreuses pertes à cause des mauvaises conditions de stockage. Et avec ces sacs on se rend compte que les grains sont gardés intacts et on gagne doublement : les récoltes ne sont plus bradés et ne sont plus perdues et d’un point de vue qualité, il y a une certaine garantie à ce niveau » souligne pour s’en réjouir le Sous-préfet de Sarré Coly Sallé. Et Daouda Sarr de recommander fortement l’utilisation des sacs PICS et même son intégration dans le dispositif de production des semences certifiées pour la disponibilité de grains et graines de qualité non conservées avec des produits chimiques aux conséquences énormes sur la santé des populations.

Le projet « FPL/ Maïs », piloté par Dr Ibrahima SARR du CNRA, est financé parle programme « Feed the Future/USAID » sous la coordination de l’Université Purdue (USA) en collaboration avec l’Institut Sénégalais de Recherches Agricoles (ISRA), l’Institut de Technologie Alimentaire (ITA) avec l’appui de l’Agence Nationale de Conseil Agricole et Rural (ANCAR) et l’accompagnement d’autres acteurs comme la SEDAB qui commercialise les sacs PICS. Toutes ces structures se sont données la main  afin de contribuer, ensemble, à l’amélioration de la sécurité alimentaire, sanitaire et nutritionnelle des populations à travers la réduction des pertes post-récolte avec l’utilisation des techniques de séchage et de stockage des sacs PICS sans produits chimiques.

La Directrice du CNRA de Bambey, qui a présidé les cérémonies, s’est dite « très convaincue que la réussite du pari zéro perte qualitative et quantitative des grains en stock est possible ; pourvu que les acteurs soient résolument plus ouverts aux innovations technologiques performantes associées aux meilleures pratiques agricoles ». Et Mme Nathalie DIAGNE de réaffirmer la volonté de  l’ISRA de  toujours œuvrer avec les partenaires et collaborateurs pour relever les nombreux défis d’amélioration de la productivité et d’augmentation de la production tout en réduisant les pertes post-récolte. Ce qui « favorisera la disponibilité de grains de bonne qualité pourla consommation, la transformation et l’accès au marché de produits à prix très rémunérateurs pour les producteurs ».